Le point Vétérinaire n° 263 du 01/03/2006

SYSTÈME DE TRAITE AUTOMATISÉE

Éclairer

NOUVEAUTÉS

Béatrice Bouquet

42, place du Grand-Marché
80100 Abbeville

L’effet néfaste de l’automatisation de la traite sur la santé mammaire des vaches et sur la fertilité serait temporaire, et lié à un manque d’attention des éleveurs.

Une étude européenne a permis d’évaluer en conditions de terrain l’impact sur la santé des vaches du passage d’une traite en salle classique, à une traite automatisée [3]. Dans chacun des trois pays concernés (Royaume-Uni, Pays-Bas et Danemark), une quinzaine d’élevages ont été recrutés sur la base du volontariat (44 cheptels au total). Les observations compilées confirment à large échelle des tendances déjà observées ponctuellement et incitent à la vigilance sanitaire [2, 4, 5]. Cinq systèmes de traite robotisée différents ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK