Le point Vétérinaire n° 262 du 01/01/2006
 

SUIVI DE TROUPEAU LAITIER

Se former

CONDUITE À TENIR

Joël Bedouet

Clinique vétérinaire
6 rue Julien-Launay
53600 Évron

Étudier la ration et suspecter certaines affections métaboliques est possible en analysant les variations des taux de matière utile du lait : taux butyrique, taux protéique et taux d’urée.

Résumé

Les étapes essentielles

Étape 1 : comprendre les taux

• TP des trois premiers contrôles laitiers = statut énergétique en début de lactation

• TB élevé : amaigrissement excessif ; TB bas = acidose ruminale

• Taux d’urée = équilibre énergie-azote

Étape 2 : déterminer les bons taux

En fonction de la race, du troupeau, de la saison, de l’historique, du potentiel de production

Étape 3 : étudier les taux individuels

• Les TB et les TP moyens peuvent cacher des disparités

• Taux d’urée individuels non disponibles

Étape 4 : relier les taux

• TB/TP entre 1,2 et 1,4

• TB-TP = 10 à 12 en prim’holstein = normal

• Relation TP-urée : existence d’une zone optimale (ration équilibrée)

• Interpréter TB, TP et taux d’urée du lait de tank pour suspecter des erreurs de ration

• Taux d’urée élevé ne signifie pas excès d’azote

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...