Le point Vétérinaire n° 262 du 01/01/2006
 

ORTHOPÉDIE CANINE

Pratiquer

CAS CLINIQUE

Pierre Guillaumot*, Éric Viguier**


*Centre hospitalier vétérinaire
Frégis,
43, avenue Aristide Briand,
94110 Arcueil
**ENV de Lyon,
Service de chirurgie,
1, avenue Bourgelat,
69280 Marcy-l’Étoile

Les luxations du coude chez le chien peuvent être d’origine acquise. La cause est le plus souvent traumatique. Le pronostic est bon lorsqu’elles sont traitées précocement par réduction à foyer fermé.

Résumé

Un chien âgé de dix mois est référé pour une luxation du coude survenue à la suite d’un accident de la voie publique. Les radiographies confirment la luxation et ne montrent pas de fracture associée. Une réduction à foyer fermé est réalisée. L’articulation est immobilisée pendant dix jours, suivis de trois semaines de repos. La luxation du coude chez le chien est une affection peu fréquente qui résulte d’un traumatisme violent. Des radiographies de face et de profil doivent être effectuées avant et après la réduction. La réduction, sous anesthésie avec une bonne myorelaxation, peut être réalisée à foyer fermé ou ouvert. Une réparation des tissus de contention articulaire est parfois nécessaire. Le pronostic est largement lié à la précocité de l’intervention et à la gravité des lésions ostéo-articulaires.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...