Le point Vétérinaire n° 260 du 01/11/2005
 

TRAUMATOLOGIE DU CHIEN ET DU CHAT

Se former

COURS

Fréderic Meige*, Geraldine Jourdan**, Patrick Verwaerde***


*Unité pédagogique de chirurgie-
anesthésie-réanimation
Département des sciences
cliniques des animaux
de compagnie de sport et loisirs
ENVT, 23, chemin des Capelles,
31076 Toulouse Cedex

L’évaluation initiale permet d’apprécier la gravité du traumatisme et de détecter des lésions respiratoires, circulatoires et neurologiques. La priorité est d’assurer l’oxygénation et la perfusion tissulaire.

Résumé

L’admission en urgence d’un animal polytraumatisé impose une prise en charge diagnostique et thérapeutique hiérarchisée. La première étape consiste à recueillir rapidement l'anamnèse et les commémoratifs et à repérer les signes de détresses circulatoire, respiratoire et neurologique. Cette première évaluation doit être rapide (cinq minutes), méthodique et systématique, en se conformant à la séquence mnémotechnique recommandée par l’Avanced Life Support Therapy Committee. Des mesures de réanimation adaptées (spécifiques et non spécifiques) sont alors instaurées sans délai. Ces mesures symptomatiques (oxygénothérapie, réanimation liquidienne, analgésie, etc.) permettent de maintenir l’animal en vie et de le stabiliser avant d’envisager toute autre investigation destinée à établir un bilan lésionnel exhaustif.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...