Le point Vétérinaire n° 260 du 01/11/2005
 

URGENCES ET REPRODUCTION

Se former

COURS

Irmine Lavalade

Avenue Jean Cahuzac
32130 Samatan

Les prolapsus utérins, les hémorragies vaginales, les hémorragies internes et les ruptures et déchirures de l’utérus représentent, hormis les vêlages, les urgences obstétricales les plus fréquentes.

Résumé

Les urgences obstétricales ne se cantonnent pas aux vêlages. L’hémorragie vaginale représente une urgence absolue qu’il convient de traiter le plus rapidement possible pour la survie de l’animal. Les hémorragies internes nécessitent un diagnostic précoce pour permettre un abattage d’urgence. Les renversements de matrice non compliqués par des déchirures, des lacérations ou par la présence d’autres organes se réduisent aisément lorsque les conditions de confort et d’hygiène sont satisfaisantes. L’examen minutieux de la matrice avant réduction est indispensable pour mettre en évidence d’éventuelles complications.

Les ruptures et déchirures de la matrice doivent également être traitées chirurgicalement dans les plus brefs délais, afin de réduire les risques de péritonite. L’abattage d’urgence est possible si la chirurgie ne permet pas une parfaite étanchéité de l’utérus et si le diagnostic a été suffisamment précoce.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...