Le point Vétérinaire n° 260 du 01/11/2005
 

MALADIES ABORTIVES EN ÉLEVAGE LAITIER

Se former

CONDUITE À TENIR

Raphaël Guatteo*, Alain Joly**, François Beaudeau***


*UMR ENVN-Inra Gestion
de la santé animale,
44307 Nantes Cedex 03
**Union bretonne
des groupements
de défense sanitaire,
56000 Vannes
***UMR ENVN-Inra Gestion
de la santé animale,
44307 Nantes Cedex 03

Lors de recherche de Coxiella burnetii, il convient de déterminer le contexte de la demande et de privilégier la PCR. Les analyses sur le lait isolé et les sérologies ne suffisent pas.

Résumé

Les etapes essentielles

Étape 1  : choix du protocole en fonction du contexte

• Lors d’avortement isolé : PCR sur le placenta, le mucus vaginal ou le fœtus

• Lors d’avortements enzootiques  : PCR (vaches qui ont avorté) et sérologies (troubles de la reproduction)

• Recherche de circulation sans avortement répertorié : PCR sur le lait de grand mélange

Étape 2 : réaliser les prélèvements pour la PCR

• Lait, fèces, mucus vaginal, produit de parturition

• Jamais le lait seul

Étape 3 : acheminer les prélèvements

Sous 48 h, en froid positif

Étape 4 : interpréter les résultats

• PCR individuelle positive sur du mucus chez la vache qui a avorté : diagnostic de fièvre Q

• PCR positive sur du lait de mélange et séroprévalence : diagnostic de circulation dans l’élevage

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...