Le point Vétérinaire n° 260 du 01/11/2005
 

CONDAMNÉS SUR TÉMOIGNAGES

Pratiquer

LÉGISLATION

Philippe Tartera

6, impasse Salinié, 31100 Toulouse

La chambre criminelle de la Cour de cassation a confirmé des condamnations prononcées en appel pour des administrations d’anabolisants à des veaux.

1. Les faits : Des hormones sous la paille Un enquête relative à des trafics d’anabolisants destinés à des veaux de boucherie, entre les années 1993 et 1995, a permis de recueillir les informations suivantes. MM. Pique et Repique étaient respectivement responsable des ventes et agent technico-commercial de la société d’intégration Lébovo. Un éleveur a reconnu que tous deux lui ont fourni une vingtaine de litres d’œstradiol. Il a reconnu avoir personnellement traité six mille veaux entre les années 1990 et 1995. Un autre ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...