Le point Vétérinaire n° 259 du 01/10/2005
 

DERMATOLOGIE FÉLINE

Pratiquer

CAS CLINIQUE

William Bordeau

Consultant en dermatologie
vétérinaire
Clinique vétérinaire
3, avenue Foch
94700 Maisons-Alfort

Un pemphigus foliacé est diagnostiqué chez une chatte âgée de treize ans qui présente une dermatose croûteuse localisée aux oreilles et au menton et un onyxis des quatre pattes.

Résumé

Une chatte présente depuis un mois une dermatose croûteuse, principalement localisée aux oreilles, au menton et aux pattes. Un onyxis des quatre pattes provoque une boiterie marquée. Les examens complémentaires confirment la suspicion de pemphigus foliacé. À la demande des propriétaires, le traitement à base de corticoïdes et d'antibiotiques est prématurément interrompu. Le pemphigus foliacé, principale dermatose auto-immune chez le chat, résulte de l'action d'auto-anticorps contre la desmogléine 1, protéine qui intervient dans la cohésion inter-kératinocytaire. Chez cette espèce, les lésions primaires sont des pustules, mais elles sont rapidement masquées par les lésions secondaires. Le diagnostic est fondé sur l'anamnèse, sur l'examen clinique et sur les examens complémentaires (en particulier, cytologique et histopathologique). Le traitement spécifique fait appel à des molécules immunosuppressives et le pronostic est variable.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...