Le point Vétérinaire n° 259 du 01/10/2005
 

BIOTECHNOLOGIES DE LA REPRODUCTION

Se former

EN QUESTIONS-RÉPONSES

Sylvie Chastant-Maillard*, Alain Fontbonne**, Noël Marseloo***, Christine Viaris de Lesegno****, Sandra Thoumire*****, Karine Reynaud******


*UP Reproduction, Centre
d’études en reproduction
des carnivores (Cerca)
UMR 1198 Inra/ENVA/CNRS
Biologie du développement
et reproduction
ENV d’Alfort
7, avenue du Général-de-Gaulle
94704 Maisons-Alfort Cedex
**UP Reproduction, Centre
d’études en reproduction
des carnivores (Cerca)
UMR 1198 Inra/ENVA/CNRS
Biologie du développement
et reproduction
ENV d’Alfort
7, avenue du Général-de-Gaulle
94704 Maisons-Alfort Cedex
***UP Reproduction, Centre
d’études en reproduction
des carnivores (Cerca)
UMR 1198 Inra/ENVA/CNRS
Biologie du développement
et reproduction
ENV d’Alfort
7, avenue du Général-de-Gaulle
94704 Maisons-Alfort Cedex
****UMR 1198 Inra/ENVA/CNRS
Biologie du développement
et reproduction
ENV d’Alfort
7, avenue du Général-de-Gaulle
94704 Maisons-Alfort Cedex
*****UMR 1198 Inra/ENVA/CNRS
Biologie du développement
et reproduction
ENV d’Alfort
7, avenue du Général-de-Gaulle
94704 Maisons-Alfort Cedex
******UMR 1198 Inra/ENVA/CNRS
Biologie du développement
et reproduction
ENV d’Alfort
7, avenue du Général-de-Gaulle
94704 Maisons-Alfort Cedex

Chez les bovins et chez l’homme, les techniques de reproduction assistée offrent de nombreuses possibilités. Chez le chien, en revanche, la manipulation des ovocytes et des embryons est complexe et mal maîtrisée.

Résumé

L’espèce canine est certainement la plus en retard en matière de techniques de reproduction assistée, probablement en raison de sa physiologie ovarienne particulière. L’insémination artificielle en sperme congelé représente l’état le plus avancé des biotechnologies disponibles. Le transfert embryonnaire reste une technique réservée à des laboratoires de recherche. Aucun chiot n’a encore été obtenu par production d’embryons in vitro. Deux chiots ont été obtenus par clonage en 2005. Malgré leurs intérêts potentiels (reproduction d’animaux d’élite, dépistage des tares génétiques, conservation et commercialisation du patrimoine génétique), les biotechnologies de la reproduction ne sont pas au point chez la chienne.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...