Le point Vétérinaire n° 259 du 01/10/2005
 

CHIRURGIE OSSEUSE CHEZ LE JEUNE RUMINANT

Pratiquer

EN IMAGES

Florence Ayral*, André Desrochers**


*Faculté de médecine vét. Université de Montréal. St-Hyacinthe, QC, Canada. J2S 7C6
**Faculté de médecine vét. Université de Montréal. St-Hyacinthe, QC, Canada. J2S 7C6

Après une sédation profonde et un parage des plaies, l’attelle est moulée en “U” pour épouser les branches de la mandibule, puis fixée avec des cerclages.

Les fractures mandibulaires du jeune ruminant sont fréquemment ouvertes et complètes, avec un déplacement marqué. Elles nécessitent une réduction et une immobilisation chirurgicales. Le moulage et la fixation d’attelle mandibulaire en polyméthyl-méthacrylate à l’aide d’un cerclage préserve le cortex particulièrement mince des jeunes ruminants. Cette technique est peu invasive, simple, rapide, économique et peut être utilisée même lors de fractures complexes de la mandibule. Elle nécessite peu de matériel. Elle a été expérimentée au centre hospitalier universitaire vétérinaire de Montréal ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous