Le point Vétérinaire n° 259 du 01/10/2005
 

FIÈVRE Q CHEZ LES BOVINS

Se former

COURS

Raphaël Guatteo*, François Beaudeau**, Annie Rodolakis***


*UMR ENVN-Inra
Gestion de la santé animale
BP 40706, 44307 Nantes Cedex 03
**UMR ENVN-Inra
Gestion de la santé animale
BP 40706, 44307 Nantes Cedex 03
***UR Pathologie infectieuse
et immunologie
Inra Tours-Nouzilly
37380 Nouzilly

L’infection par Coxiella burnetii reste le plus souvent asymptomatique. Chez les ruminants, elle serait principalement associée à des troubles de la reproduction.

Résumé

La fièvre Q est une zoonose de répartition géographique mondiale. Chez les ruminants (principal réservoir de l’infection), la survenue de troubles de la reproduction (avortements en fin de gestation, infections utérines, infertilité) est décrite chez des animaux infectés par Coxiella burnetii. L’évaluation des risques de transmission de l’infection entre bovins et des bovins à l’homme doit intégrer les connaissances relatives à la pathogénie et à l’épidémiologie de l’infection chez les bovins. Si les voies possibles d’excrétion de Coxiella burnetii sont connues, ses caractéristiques et la nature des facteurs qui la favorisent restent à préciser. La technique PCR est actuellement la méthode de choix pour le diagnostic de la fièvre Q. L’efficacité des mesures de maîtrise disponibles n’a pas été évaluée chez les bovins.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...