Le point Vétérinaire n° 258 du 01/09/2005

UROLOGIE ET NÉPHROLOGIE DU CHIEN

Pratiquer

CAS CLINIQUE

Stéphanie Margaillan*, Christelle Decosne-Junot**, Isabelle Goy-Thollot***


*Soins intensifs anesthésie
médecine d’urgence (SIAMU),
ENV de Lyon
69280 Marcy-l’Étoile
**Soins intensifs anesthésie
médecine d’urgence (SIAMU),
ENV de Lyon
69280 Marcy-l’Étoile
***Soins intensifs anesthésie
médecine d’urgence (SIAMU),
ENV de Lyon
69280 Marcy-l’Étoile

Un chien présente une dysorexie, une polyuro-polydypsie et une fonte musculaire. Les examens mettent en évidence un syndrome néphrotique “ impur ” associé à une glomérulopathie et à une leptospirose.

Résumé

Un chien de chasse âgé de cinq ans est référé pour une insuffisance rénale. Il présente un œdème de l’auge. Les examens complémentaires concluent à une glomérulopathie et à une insuffisance rénale liées à une leptospirose et responsables d’un syndrome néphrotique.

Une fluidothérapie et une antibiothérapie sont mises en place. La corticothérapie est interrompue car elle se révèle néfaste. Le traitement est complété par un anticoagulant et un hypotenseur. La mort survient après l’aggravation de l’insuffisance rénale.

Les données épidémiologiques orientent vers une leptospirose, qui a pu engendrer ou précipiter l’évolution delaglomérulopathie. L’identifi­cation de l’origine de cette glomérulopathie aurait nécessité une histologie. Les œdèmes et l’épanchement “ eau-de-roche ” sont évocateurs d’un syndrome néphrotique. Celui-ci est caractérisé par une protéinurie, une hypoprotéinémie une hypo-albuminémie et une hypercholestérolémie.

Un chien épagneul français mâle âgé de cinq ans est référé pour une insuffisance rénale.Cas clinique 1. Anamnèse L’animal est vermifugé deux fois par an avec une association de pyrantel et de praziquantel (Drontal®) et il est à jour de ses rappels vaccinaux (CHPPiLR). Il est nourri avec une alimentation industrielle sèche. Le chien a présenté dix jours auparavant un épisode aigu de tremblements, de vomissements et de ténesme suite à une journée de chasse. Les propriétaires rapportent en outre une fonte musculaire ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...