Le point Vétérinaire n° 258 du 01/09/2005
 

CHIRURGIE OSSEUSE DU CHIEN

Se former

EN QUESTIONS-REPONSES

Thierry Boulet

Clinique vétérinaire
10, rue de la Croix-de-Pierre
72290 Saint-Mars-sous-Ballon

Le lâchage d’implants, vis ou plaque, est une complication de la triple ostéotomie pelvienne. La pose d’une seconde plaque vissée sur la face ventrale de l’ilium permet de renforcer le montage.

Résumé

La dysplasie coxofémorale est une instabilité de la hanche du chiot en croissance qui peut être traitée dans certaines conditions par une chirurgie de triple ostéotomie pelvienne. Cette ostéosynthèse de plusieurs ostéotomies correctrices du pelvis donne généralement de bons résultats. Elle consiste à réaliser une ventroversion acétabulaire qui augmente le recouvrement de la tête fémorale et nécessite une ostéotomie de l’ilium fixée par plaque vissée. Des complications de lâchage d’implants peuvent survenir. Elles sont liées à la mise en charge rapide du membre et aux caractéristiques anatomiques de l’os juvénile du bassin du chiot. Une technique de renforcement du montage par adjonction d’une seconde plaque ventrale sur l’ilium est réalisable et limite la survenue de défaillances mécaniques du montage pendant la phase postopératoire.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...