Le point Vétérinaire n° 258 du 01/09/2005

URO-NÉPHROLOGIE CHEZ LE CHIEN ET LE CHAT

Se former

CONDUITE À TENIR

Thomas Chuzel

1190 H Colline Plerzcolon
13510 Eguilles

La protéinurie est l’un des signes majeurs d’affection rénale chez le chien et le chat, mais il existe d’autres causes. Toute protéinurie doit être objectivée pour en définir l’origine.

Résumé

La protéinurie se définit comme la présence permanente de quantités anormalement élevées de protéines dans les urines. Chez les chats et les chiens sains, les urines contiennent des protéines en petite quantité [1, 2, 4, 13, 15]. Ces protéines proviennent de la filtration-réabsorption des protéines sériques au travers des glomérules rénaux, ainsi que de la sécrétion dans les tubules distaux et dans les tubes collecteurs d’une mucoprotéine particulière, l’uromoduline ou protéine de Tamm-Horsfall [9, a, b]. La concentration urinaire de ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK