Le point Vétérinaire n° 256 du 01/06/2005
 

URGENCE ET SOINS INTENSIFS DU CHIEN, DU CHAT ET DU CHEVAL

Se former

EN QUESTIONS-RÉPONSES

Karine Portier

École nationale vétérinaire
de Lyon
1, avenue Bourgelat
69280 Marcy-l’Étoile

L’analyse des gaz du sang permet d’explorer les déséquilibres acido-basiques. Encore peu accessible, elle est néanmoins utile pour le suivi de l’anesthésie et des affections respiratoires ou métaboliques.

Résumé

Résumé

→ L’équilibre acido-basique est régulé par des mécanismes respiratoires et métaboliques. La composante respiratoire fait intervenir l’acide carbonique, tamponné en bicarbonate et éliminé par l’expiration. La régulation métabolique implique des acides non carboniques issus du métabolisme protéique, glucidique et lipidique. L’analyse des gaz du sang permet de rechercher un éventuel déséquilibre acido-basique, ainsi que son origine. L’analyse des gaz du sang n’est interprétable que si le prélèvement est réalisé correctement : prélèvement plutôt artériel, anaérobie avec une analyse immédiate. Le pH est ensuite lu (acidose ou alcalose) et confronté aux autres paramètres mesurés afin de déterminer le trouble primaire respiratoire ou métabolique (avec ou sans mécanismes compensatoires), voire mixte si l’intensité de la compensation est en dehors des valeurs attendues.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...