Le point Vétérinaire n° 255 du 01/05/2005
 

DERMATOLOGIE CANINE

Pratiquer

CAS CLINIQUE

William Bordeau

Consultant en dermatologie
vétérinaire
Clinique vétérinaire,
3, avenue Foch,
94700 Maisons-Alfort

Une dermatite nécrolytique superficielle est diagnostiquée chez un chien présenté pour une dermatose multifocale douloureuse. Le traitement lui a assuré une qualité de vie satisfaisante pendant un an et demi.

Résumé

Un chien âgé de sept ans présente depuis un mois des lésions cutanées symétriques, érosives et croûteuses, surtout localisées aux jonctions cutanéo-muqueuses et aux points de pression. Une échographie révèle des lésions hépatiques et l’examen histologique confirme l’hypothèse clinique de dermatite nécrolytique superficielle. Le traitement instauré (acides gras essentiels, supplémentation en zinc, pentoxifylline et mesures diététiques) assure au chien une qualité de vie satisfaisante pendant dix-neuf mois. La dermatite nécrolytique superficielle est une dermatose rare, surtout observée chez des animaux âgés. Elle est généralement liée à une hépatopathie vacuolaire ou à un glucagonome, mais la pathogénie reste mal connue. L’anamnèse, les examens clinique, échographique, biologique et histologique permettent d’établir le diagnostic. Le traitement dépend de l’origine de la dermatose mais ne permet, le plus souvent, qu’une rémission.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...