Le point Vétérinaire n° 255 du 01/05/2005
 

PARASITISME ET DIARRHÉES EN ÉLEVAGE BOVIN

Se former

CONDUITE À TENIR

Pierre-Hugues Pitel*, Alain Chauvin**, Guillaume Fortier***, Jean-Jacques Ballet****, Loïc Favennec*****


*Laboratoire Départemental
F. Duncombe, 1 route de Rosel,
14053 Caen cedex 4
**Laboratoire de parasitologie,
CHU, 76000 Rouen
***Laboratoire de parasitologie,
École nationale vétérinaire
de Nantes, Atlanpôle La
chantrerie, 44000 Nantes cedex
****Laboratoire Départemental
F. Duncombe, 1 route de Rosel,
14053 Caen cedex 4
*****Laboratoire d’immunologie et
d’immunopathologie,
CHU-Clémenceau, 14000 Caen
******Laboratoire de parasitologie,
CHU, 76000 Rouen

Le rôle pathogène de Giardia duodenalis chez les bovins est encore discuté. Un traitement existe, mais la conduite à tenir à la source du parasite (l’eau) n’est pas définie.

Résumé

Les étapes essentielles

Étape 1 : suspecter la présence du parasite

• Diarrhée mucoïde chez le veau âgé de deux à six mois, avec forte morbidité et faible mortalité.

• Baisses de croissance.

Étape 2 : interpréter les coprologies

• Prélever plusieurs animaux de façon répétée car l’excrétion est intermittente.

• Excrétion plus faible mais plus fréquente chez le veau de moins de quatre mois.

Étape 3 : traiter

• Fenbendazole à 5 mg/kg pendant 3 j.

• Arrêt de l’excrétion après 15 j.

Étape 4 : rechercher l’origine

• Eaux de forage

• Excrétion maternelle (traiter les mères)

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...