Le point Vétérinaire n° 255 du 01/05/2005
 

ABSENCE DE LIMITE MAXIMALE DE RÉSIDUS ET DE MÉDICAMENTS

Pratiquer

SUR ORDONNANCE

Marc Gogny

Unité de pharmacologie et toxicologie, ENV de Nantes

Le praticien ne dispose que de peu de spécialités pharmaceutiques pour lutter contre la production de “mousse” et relancer la motricité ruminoréticulaire.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...