Le point Vétérinaire n° 255 du 01/05/2005

ÉVOLUTION DES PROPHYLAXIES RÉGLEMENTÉES

Éclairer

NOUVEAUTÉS

Béatrice Bouquet

42, place du Grand-Marché
80100 Abbeville

Lors de mouvements d’animaux, les dépistages pour la tuberculose et la brucellose viseront les bovins issus d’élevages à risque et ceux qui ont transité trop longtemps.

En même temps qu’a été instaurée la visite sanitaire annuelle en élevage bovin en janvier, la “visite d’achat” a été allégée sur l’ensemble du territoire français, au moins pour les maladies réglementées tradi­tionnelles que sont la brucellose et la tuberculose(1). Malgré les discussions sur le réseau sanitaire bovin depuis deux ans, tous les départements français pratiquaient encore des tests lorsqu’un bovin entrait dans une nouvelle exploitation (vente, cession, prêt, location). Les deux départements bretons (Côtes-d’Armor, Morbihan) qui y dérogeaient pour ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK