Le point Vétérinaire n° 255 du 01/05/2005
 

INFECTIONS NOSOCOMIALES

Pratiquer

LÉGISLATION

Philippe Tartera

6, impasse Salinié, 31100 Toulouse

Lors d’infection nosocomiale, la responsabilité des professionnels de santé ne peut être engagée que par la preuve de leur faute.

1. Les faits : Arthrite staphylococcique post-arthroscopique Le 2 juillet, M. X fait l’objet d’une arthroscopie du genou pratiquée par le Dr Y à la clinique du Ménisque. Ce même praticien procède le 12 juillet à une ponction du genou. Une seconde ponction et une infiltration de corticoïdes sont pratiquées le 22 juillet par son remplaçant le Dr Z. Le 29 juillet, alors qu’il se trouve en vacances dans un camping, l’état de M. X s’aggrave. Il subit une nouvelle ponction en urgence, accompagnée d’une demande d’analyse ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...