Le point Vétérinaire n° 255 du 01/05/2005
 

AFFECTIONS NEUROLOGIQUES DES BOVINS

Pratiquer

CAS CLINIQUE

Patrice Rault*, Olivier Gérard**


*UP de reproduction animale
École nationale vétérinaire
d’Alfort
7, avenue du Général de Gaulle
94704 Maisons-Alfort
**Service Andrologie
Département recherche
et développement
UNCEIA
13, rue Jouët
94704 Maisons-Alfort Cedex

Une balanoposthite révèle une incontinence urinaire neurogène probablement due à une lésion vertébrale. Aucun traitement efficace ne peut être entrepris.

Résumé

Un taureau d'insémination présente une balanoposthite traitée avec des antiseptiques locaux et une antibiothérapie au ceftiofur. Sa production de semence baisse néanmoins. Une vessie atone et volumineuse, une flacidité de la queue et une amyotrophie sont mises en évidence. Une échographie transrectale montre des contractions sphinctériennes incomplètes. Il s'agit d'un syndrome de la queue-de-cheval, probablement dû à une lésion vertébrale. Des corticoïdes apportent une amélioration. L'animal est désormais prélevé par electro- éjaculation, mais le pronostic de l'affection est sombre. Les chevauchements répétés exposent les taureaux aux traumatismes, notamment vertébraux. La radiographie, qui permet d'explorer l'axe vertébral, est peu accessible. Le diagnostic étiologique est souvent établi lors de l'autopsie. Les corticoïdes sont efficaces contre la compression médullaire, mais ils compromettent la fertilité.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...