Le point Vétérinaire n° 255 du 01/05/2005
 

URONÉPHROLOGIE DU CHIEN

Pratiquer

CAS CLINIQUE

Romain Béraud*, Claude Carozzo**


*Unité de chirurgie
et d’anesthésiologie
ENV de Lyon
1, av. Bourgelat
69280 Marcy-l’Etoile

L’hydronéphrose unilatérale consécutive à une gêne à l’excrétion urinaire est souvent diagnostiquée lorsque les lésions rénales sont irréversibles. Le traitement consiste alors en une néphrectomie.

Résumé

Un chien mâle, âgé de quatre ans, présente une distension abdominale crâniale gauche douloureuse. Les analyses sanguines et urinaires ne montrent aucune anomalie significative. L’échographie permet de conclure à une hydronéphrose unilatérale. L’autre rein étant fonctionnel, une néphrectomie unilatérale est réalisée. Une cause congénitale (sténose distale de l’uretère) est suspectée. Les causes d’hydronéphrose unilatérale peuvent être congénitales ouacquises. Les symptômes sont souvent une distension abdominale, éventuellement associée à une douleur, sans répercussion fonctionnelle ou biologique sur la fonction urinaire. Le diagnostic nécessite généralement de recourir à l’imagerie médicale, en particulier à l’échographie. Un traitement conservateur de certaines causes d’hydronéphrose est envisageable, sous réserve que le rein soit encore fonctionnel. Dans le cas contraire, une néphrectomie est souvent possible.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...