Le point Vétérinaire n° 255 du 01/05/2005

Se former

CARDIOLOGIE

Daniel Hervé*, Jean-François Rousselot**


*61, rue Émile-Raspail, 94110 Arcueil
**414 A, chemin des Canniers, quartier Lagoubran, 83190 Ollioules

Un chien mâle de race caniche âgé de douze ans est atteint d’une endocardiose mitrale avec une insuffisance cardiaque de stade 2.

→ Il est traité depuis trois ans avec du ramipril (Vasotop®) à la dose de 0,25 mg/kg/j et l’association altizide-spironolactone(1) (Aldactazine®). Un premier électrocardiogramme n’a mis en évidence qu’une tachycardie sinusale (145 bpm). Depuis vingt-quatre heures, l’état de l’animal s’est subitement dégradé. → L’examen clinique révèle un animal calme. Ses muqueuses sont congestionnées. Le temps de recoloration n’est pas augmenté. Une tachypnée constante est notée, avec des quintes de toux. → L’examen cardiovasculaire met en évidence un choc précordial rapide (240 bpm) et de rythme irrégulier. Des salves ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK