Le point Vétérinaire n° 254 du 01/04/2005
 

NEUROLOGIE CANINE

Se former

CONDUITE À TENIR

Thomas Chuzel*, Pablo Rivier**


*Domaine de Mercruy
69210 Lentilly
**15, rue des Glycines
42270 St-Priest-en-Jarez

Les trois grands types d’ataxies (vestibulaire, cérébelleuse et médullaire) sont distingués par leur tableau clinique. La détermination de leur cause nécessite souvent le recours aux techniques d’imagerie modernes.

Résumé

Les étapes essentielles

Étape 1 : reconnaître l’ataxie

• Examen clinique : anomalies de la démarche

• Examen neurologique : distinction entre une ataxie et une parésie

Étape 2 : localisation de la lésion nerveuse

• Ataxie vestibulaire : lésions périphériques ou centrales ?

• Ataxie cérébelleuse

• Ataxie médullaire : localiser la lésion à un segment vertébral

Étape 3 : exploration de la cause

• Commémoratifs et examen clinique

• Examens complémentaires :

- radiographie et/ou myélographie ;

- scanner ;

- IRM ;

- selon la suspicion clinique, analyse de LCR, sérologie, etc.

Le terme “ataxie”, qui vient du grec (a pour négation et taxis pour ordre), peut être défini comme un manque de coordination du mouvement volontaire (membres, tête et/ou tronc), associé à une irrégularité de l’action des muscles, non explicable par un déficit moteur [4, 7, 8, 9, 12]. Le trouble de la coordination est partiellement corrigé par le contrôle visuel. L’ataxie est un syndrome et ses causes sont multiples. Une démarche rigoureuse est nécessaire afin de parvenir au diagnostic étiologique, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous