Le point Vétérinaire n° 253 du 01/03/2005
 

ENDOSCOPIE CHEZ LES OISEAUX

Pratiquer

IMAGERIE

Norin Chai*, Yannick Roman**


*Muséum National d’Histoire
Naturelle,
Ménagerie du Jardin des Plantes
57, rue Cuvier
75005 Paris
**Muséum National
d’Histoire Naturelle,
Parc zoologique de Clères
32, avenue du Parc
76690 Clères

Les particularités anatomiques des oiseaux font de l’endoscopie un examen de choix dans l’exploration macroscopique de nombreux organes. Certaines interventions médicales ou chirurgicales peuvent en outre être effectuées.

Résumé

Chez l’oiseau, les particularités anatomiques et les informations souvent limitées de l’examen clinique rendent l’endoscopie particulièrement intéressante. Cet examen complémentaire est réalisé avec un matériel de taille adaptée, si possible chez un animal à jeun et anesthésié. Longtemps cantonnées au sexage, les indications ont été largement développées. En plus des abords par les voies naturelles, trois voies d’examen invasif peuvent être utilisées. Il est ainsi possible de réaliser une exploration systématique des cavités abdominales et thoraciques, d’apprécier l’aspect macroscopique de la plupart des organes internes et éventuellement d’effectuer des interventions (biopsies, ponctions, interventions chirurgicales, etc.).

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...