Le point Vétérinaire n° 253 du 01/03/2005

DENTISTERIE DU CHIEN ET DU CHAT

Éclairer

NOUVEAUTÉS

Philippe Hennet*, Nicolas Girard**


*Clinique vétérinaire
4, rue Linois
75015 Paris
**Clinique vétérinaire,
06610 La Gaude

La fréquence des interventions dentaires justifie l’acquisition d’un détartreur-micromoteur, pour réaliser des soins dentaires de qualité.

Bien que le terme de “détartrage”soit utilisé communément, les actes effectués consistent le plus souvent en des traitements parodontaux (détartrage supra-gingival, suivi d’un curetage ou d’un débridement sous-gingival, puis d’un polissage dentaire) et des extractions dentaires. Il est donc indispensable de posséder le matériel adéquat pour pouvoir effectuer ces actes dans de bonnes conditions. Ce matériel de base comprend un détartreur de nouvelle génération qui permet aussi bien d’effectuer le détartrage supra-gingival que le débridement sous-gingival, et un micromoteur dentaire ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK