Le point Vétérinaire n° 252 du 01/01/2005
 

ENDOCRINOLOGIE FÉLINE

Éclairer

NOUVEAUTÉS

Éric Vandaële

4, square de Tourville
44470 Carquefou

Le thiamazole est un traitement médical sur le long terme de l’hyperthyroïdie féline. Il nécessite d’ajuster la posologie à la dose minimale, avec un suivi régulier.

Quatre-vingt-quinze pour cent des chats affectés par une hyperthyroïdie ont plus de huit ans et l’âge médian de l’hyperthyroïdie féline est de treize ans. L’émergence de cette affection est donc directement liée à une meilleure médicalisation de la population féline, elle-même corrélée à un allongement de la durée de vie. L’hyperthyroïdie est une maladie grave, d’autant qu’elle est souvent associée à des affections intercurrentes comme l’hypertension artérielle et des troubles cardiovasculaires. Jusqu’à présent, aucune spécialité vétérinaire autorisée n’était indiquée contre l’hyperthyroïdie ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous