Le point Vétérinaire n° 252 du 01/01/2005

THÉRAPEUTIQUE ET PHARMACOLOGIE CANINE

Éclairer

NOUVEAUTÉS

Philippe Michon

21, rue des Ramoneurs, 59600 Maubeuge

Outre les COX-1 et COX-2, l’existence d’une COX-3, susceptible de participer à des phénomènes pathologiques, est probable dans certaines espèces.

De nombreuses communications récentes soulignent l’intérêt de nouvelles cyclo-oxygénases (COX) en médecine humaine et vétérinaire [13, b]. Les preuves de leur existence, notamment chez le chien, permettent d’envisager de nouvelles approches dans la lutte contre la douleur, contre la fièvre et contre les affections du système nerveux central.Un modèle COX-1/COX-2 insuffisant La compréhension du mode d’action des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) est récente et partielle. Bien qu’utilisés depuis plus de 3 500 ans (par exemple, sous la forme de décoctions de saule ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK