Le point Vétérinaire n° 251 du 01/12/2004
 

IMAGERIE DES BONVINS

Se former

COURS

Laurent Blond*, Guy Beauregard**, Pierre-Yves Mulon***


*Service d’imagerie
**Service d’imagerie
***Service de chirurgie
des grands animaux
Département des sciences
cliniques, Faculté de médecine
vétérinaire de l'Université
de Montréal, Saint-Hyacinthe,
Québec 125 7C6, Canada.

La radiographie contribue à l’exploration des lésions des articulations et des tissus mous des membres qui, comme les lésions osseuses, peuvent être à l’origine de boiterie chez les bovins.

Résumé

Les lésions des articulations et/ou des tissus mous susceptibles de provoquer des boiteries chez les bovins sont nombreuses. L’examen clinique suffit souvent à établir le diagnostic. La radiographie se révèle toutefois très utile, surtout pour préciser le pronostic, orienter les traitements et suivre l’évolution. Les signes radiographiques lors d’arthrite septique ou lors d’ostéochon- drose permettent d'évaluer la chronicité et la sévérité des lésions. La radiographie donne également des informations complémentaires aux observations cliniques lors de rupture du ligament croisé crânial du grasset, de luxation coxofémorale chez le veau ou de laxité patellaire.

Différentes lésions des tissus mous (tuméfactions, abcès, calcifications, corps étrangers) peuvent être objectivées. Des affections comme la fourbure ou la dysplasie des plaques de croissance peuvent aussi être explorées.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...