Le point Vétérinaire n° 251 du 01/12/2004
 

GASTRO-ENTÉROLOGIE CANINE ET FÉLINE

Se former

COURS

Patrick Lecoindre

Clinique vétérinaire des Cerisioz
5, route de St-Symphorien-d’Ozon
69800 Saint-Priest

Les maladies inflammatoires de l’œsophage du chien et du chat sont plus fréquentes que ce qui était généralement admis. Les traitements pour obtenir la cicatrisation complète des lésions sont souvent longs.

Résumé

Les causes les plus fréquentes d’œsophagite chez le chien et le chat sont le reflux gastro-œsophagien, les maladies qui entraînent des vomissements fréquents et chroniques, l’ingestion de produits caustiques ou irritants ou de corps étrangers vulnérants. L'endoscopie permet généralement d'établir un diagnostic spécifique d'œsophagite et d'évaluer la gravité des lésions. D'autres examens complémentaires (radiographie, échographie) sont toutefois utiles pour les diagnostics différentiel et étiologique. Le traitement de l’œsophagite est étiologique lorsqu’une cause a été mise en évidence. Le traitement spécifique vise à restaurer une continence du sphincter œsophagien caudal et à diminuer la nature caustique des sécrétions digestives lors de reflux.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...