Le point Vétérinaire n° 249 du 01/10/2004
 

CHIRURGIE OSSEUSE DU CHIEN

Pratiquer

CAS CLINIQUE

Thierry Boulet

Clinique vétérinaire
10, rue de La Croix de Pierre
72290 Saint-Mars-sous-Ballon

Une fracture tibia-fibula non reconstructible chez un chien adulte et une fracture fémorale chez un chiot sont appareillées à l’aide d’un montage combiné. La guérison osseuse et fonctionnelle est obtenue.

Résumé

Un berger allemand adulte qui présente une fracture tibia-fibula fortement comminutive est traité à l’aide d’un enclouage centromédullaire direct, associé à une plaque étroite d’allongement pour vis de 4,5 mm, posée sur la face médiale. Une fracture fémorale diaphysaire chez un rottweiller âgé de deux mois est réduite grâce à l’association d’un clou et d’une plaque VCP. Les conditions biologiques locales des foyers fracturaires sont préservées au maximum lors de la voie d’abord et par implantation des vis à distance. L’évolution est favorable et la récupération fonctionnelle est bonne. Ces deux cas illustrent les atouts biomécaniques (complémentarité dans la neutralisation des forces qui s’exercent sur un foyer de fracture) et biologiques (absence d’abord direct d’une comminution osseuse, ce qui préserve les conditions vasculaires locales) d’un montage clou-plaque. Cette association permet une guérison osseuse optimale.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...