Le point Vétérinaire n° 248 du 01/08/2004
 

GASTRO-ENTÉROLOGIE CANINE ET FÉLINE

Se former

COURS

Patrick Lecoindre

Clinique Vétérinaire des Cerisioz
5, route de St-Symphorien-d’Ozon
69800 Saint-Priest

Les symptômes évocateurs d’une maladie de l’œsophage (régurgitations et dysphagie) ne sont pas spécifiques. Des examens complémentaires (radiographie, endoscopie, etc.) sont nécessaires pour identifier l’affection en cause.

Résumé

L’œsophage est un conduit musculomembraneux qui a exclusivement un rôle de conducteur des aliments de la bouche jusqu’à l’estomac. Le sphincter œsophagien caudal constitue une barrière de pression qui s’oppose au reflux des sécrétions gastriques et protège ainsi l’œsophage de leur action corrosive. Les régurgitations et la dysphagie sont les symptômes les plus fréquemment observés lors d’une affection de l’œsophage. D’autres symptômes peuvent éventuellement être décrits : sialorrhée, toux, dyspnée, etc. Le tableau clinique n’est pas spécifique et des examens complémentaires sont nécessaires pour établir un diagnostic et identifier l’affection. La radiographie et l’endoscopie sont les techniques les plus utilisées, mais d’autres examens, moins accessibles en pratique (vidéofluoroscopie, endosonographie, etc.) peuvent être intéressants dans la compréhension de la maladie.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...