Le point Vétérinaire n° 248 du 01/08/2004
 

URGENCE ET SOINS INTENSIFS CANINS ET FÉLINS

Se former

CONDUITE À TENIR

Christelle Decosne-Junot*, Stéphane Junot**


*Unité SIAMU
École nationale vétérinaire de Lyon
1 av. Bourgelat. BP 83
69280 Marcy-l’Étoile
**Unité SIAMU
École nationale vétérinaire de Lyon
1 av. Bourgelat. BP 83
69280 Marcy-l’Étoile

Lorsqu’une électrocution est diagnostiquée chez un chien ou chez un chat, il convient de traiter les conséquences immédiates, mais aussi de prévenir ou de détecter précocement les complications cardiovasculaires et respiratoires.

Résumé

Les étapes essentielles

Étape 1 : Établir le diagnostic d’électrocution

• Recueil des commémoratifs

• Examen de l’animal :

- recherche de brûlures, auscultation cardiorespiratoire

- examens complémentaires : radiographie, électrocardiogramme

• Diagnostic différentiel

Étape 2 : Traitement et pronostic

• Premiers soins : selon les commémoratifs

• À la clinique :

- évaluation du niveau d’urgence

- soutien des fonctions vitales

- traitement des brûlures

Étape 3 : Surveillance de l’animal (48 heures)

• Fonction cardiovasculaire :

- électrocardiogramme

- pression artérielle

• Fonction respiratoire :

- auscultation pulmonaire, +/- radiographies

- oxymétrie de pouls

- capnographie

- gaz du sang

• Paramètres biochimiques, hématologiques, urinaires

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...