Le point Vétérinaire n° 248 du 01/08/2004
 

AFFECTIONS RESPIRATOIRES CHEZ LE CHAT

Se former

COURS

Anne Thébault

“Brécihan”
35290 Saint-Onen-la-Chapelle

L’asthme félin est caractérisé par des accès de toux et de dyspnée. Il est la première cause de toux chez cette espèce. Il répond souvent aux corticoïdes mais lors d’échec, d’autres traitements sont possibles.

Résumé

L’asthme du chat ou « bronchite allergique » est une obstruction réversible des voies respiratoires profondes qui résulte d’une diminution brutale du diamètre des bronches. Les particularités anatomiques de cette espèce expliquent la facilité avec laquelle survient le bronchospasme. Le chat asthmatique présente des accès récurrents de toux, une respiration sifflante et des crises de dyspnée. La cause la plus probable est une réaction d’hypersensibilité de type I de la paroi bronchique à différents stimuli. Le diagnostic différentiel est principalement fait avec les bronchopneumopathies infectieuses et l’œdème aigu du poumon d’origine cardiaque. Le traitement de la crise aiguë fait appel à la dexaméthasone et à l’oxygénothérapie. Le traitement d’entretien est constitué par la corticothérapie.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...