Le point Vétérinaire n° 247 du 01/07/2004
 

TRAUMATOLOGIE CANINE

Pratiquer

CAS CLINIQUE

Julien Guillaumin*, Ludovic Pelligand**, Marie-Hélène Crigel***, Véronique Viateau****


*Service d’urgences et de soins
intensifs (Unité SIAMU)
ENVL, 1 av. Bourgelat
BP83, 69280 Marcy-l’Étoile
**Surgery and Anesthesia Service
The Royal Veterinary College
Northuberland Hall, Room 112
Hawkshead lane
North Mymms, Hatfield, Herts
AL97TA, United Kingdom
***Service de chirurgie et d’anesthésiologie
ENVA, 7 av. du Général-de-Gaulle
94704 Maisons-Alfort

Un yorshire-terrier présente des plaies thoraciques perforantes suite à une morsure par un autre chien. Le suivi permet de suspecter une hémorragie intrathoracique et une thoracotomie exploratrice est alors entreprise.

Résumé

Un chien est présenté suite à une morsure thoracique. Lors de son admission, l’examen révèle des lésions externes peu sévères et une stabilisation médicale est privilégiée. Un suivi rigoureux permet ensuite de détecter la persistance de saignements intrathoraciques et de décider une exploration chirurgicale. L’intervention met en évidence des lésions pariétales et intrathoraciques étendues qui nécessitent une lobectomie pulmonaire et une reconstitution de la paroi thoracique. L’anesthésie est délicate. Elle requiert la résolution préalable de la dépression respiratoire, des déséquilibres acido-basiques et des répercussions cardiovasculaires, ainsi que leur suivi en phase péri-opératoire.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...