Le point Vétérinaire n° 247 du 01/07/2004
 

TECHNIQUES CHIRURGICALES DE BASE

Pratiquer

EN IMAGES

Arnaud Bohy

Le Grand Chemin n° 14, 71360 Épinac

La solidité et l’aspect pratique sont les deux éléments à considérer lors d’une suture des muscles d’un bovin ou d’un ovin.

Chez les ruminants, les sutures musculaires servent à la fermeture d’une laparotomie ou à la réparation de déchirures, de hernies ou de plaies musculaires. Différentes possibilités s’offrent au praticien. Elles sont évoquées par ordre décroissant de préférence. Les indications éventuelles, les avantages et les inconvénients sont précisés pour chacune d’elles.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous