Le point Vétérinaire n° 247 du 01/07/2004
 

TOXICOLOGIE DU CHIEN ET DU CHAT

Se former

COURS

Catherine Demory*, Christelle Decosne-Junot**, Audrey Muguet-Chanoix***, Isabelle Goy-Thollot****


*Le Quart de Dinay
71360 Épinac
**Unité SIAMU, ENV Lyon
69280 Marcy-l'Étoile

Le diagnostic de l’envenimation par les chenilles processionnaires du pin est fondé sur un tableau clinique évocateur, mais aussi sur des données épidémiologiques.

Résumé

Les signes d’envenimation par les chenilles processionnaires sont caractéristiques. Les troubles buccaux et digestifs sont les plus marqués et ont un caractère évolutif. La langue est l’organe le plus fréquemment touché. Les autres lésions locales sont plus rares chez les animaux. Le diagnostic est conforté par les commémoratifs (localisation géographique, présence de résineux, etc.). Le diagnostic différentiel inclut toutes les lésions de la cavité buccopharyngée et péribuccales, un phénomène allergique, une brûlure ou un corps étranger. Des examens complémentaires permettent d’évaluer les répercussions systémiques. L’évolution de la maladie dépend de la précocité du traitement, mais aussi de l’intensité, de l'étendue et de la région du contact avec la substance urticante. Outre une vigilance accrue en zone et en période à risque, la prophylaxie de l’envenimation par les chenilles processionnaires du pin passe par leur destruction.

L’envenimation par les chenilles processionnaires du pin, appelée encore érucisme, est une affection printanière causée par l’effraction cutanée ou muqueuse de poils urticants qui renferment un liquide toxique. Ces poils sont portés par les chenilles processionnaires du pin, stades L3, L4 et L5 d’un lépidoptère : Thaumetopoea pityocampa. Plus rarement, les larves d’un autre papillon sont incriminées : Thaumetopoea processionea ou chenilles processionnaires du chêne. Ces chenilles roussâtres de 4 à 5 cm de long se déplacent en file indienne et sont couvertes de ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous