Le point Vétérinaire n° 246 du 01/06/2004
 

PATHOLOGIE MAMMAIRE BOVINE

Se former

EN QUESTIONS-RÉPONSES

Francis Sérieys

Filière Blanche,
12, quai Dugay-Trouin,
35000 Rennes

Composante de l’agriculture raisonnée, le ciblage du traitement des mammites procède d’une démarche diagnostique et probabiliste à l’échelle du troupeau. Différents niveaux de ciblage sont à envisager.

Résumé

Le ciblage du traitement des mammites répond à la demande d’une agriculture raisonnée et aux intérêts généraux de la filière laitière. Il se doit également d’être efficace pour l’éleveur en termes de santé du troupeau et d’économie. Pour être opérationnelle, cette démarche ne peut être que partielle et probabiliste compte tenu des limites des moyens de diagnostic et de traitement. Il s’agit de caractériser la situation épidémiologique et les grands types d’infections présentes à partir de données accessibles dans l’élevage. Le modèle épidémiologique de l’élevage, contagieux ou environnemental, détermine l’intérêt de réaliser des tests de sensibilité aux antibiotiques, l’opportunité de traiter les mammites subcliniques en lactation, la stratégie à appliquer au tarissement, les caractères pharmacodynamiques et pharmacocinétiques à privilégier dans le choix des traitements. Le type des infections dominantes dans le troupeau, leur ancienneté et le nombre de quartiers infectés chez les vaches à traiter participent au choix des matières actives et des voies d’administration en première intention.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...