Le point Vétérinaire n° 246 du 01/06/2004
 

MALADIE DU BAS APPAREIL URINAIRE CHEZ LE CHAT

Se former

COURS

Hervé Brissot*, Bernard Bouvy**


*Clinique Frégis,
service de chirurgie,
43, avenue Aristide-Briand,
94110 Arcueil
**Clinique Frégis,
service de chirurgie,
43, avenue Aristide-Briand,
94110 Arcueil

Lors de formes obstructives de maladies du bas appareil urinaire chez le chat, un traitement chirurgical, temporaire ou définitif, peut être nécessaire afin de rétablir une diurèse normale.

Résumé

Certaines formes obstructives de la maladie du bas appareil urinaire chez le chat mâle nécessitent une intervention chirurgicale. Plusieurs options chirurgicales sont envisageables. La mise en place d’une sonde de cystotomie antépubienne permet de dériver temporairement les urines pour traiter un œdème de l’urètre et restaurer sa perméabilité. Elle est également indiquée en traitement d’attente si les circonstances contre-indiquent une anesthésie de longue durée. L’urétrostomie périnéale consiste en un abouchement de l’urètre en amont de la région d’étranglement naturel. Elle est indiquée lors de rupture urétrale grave ou lors d’obstructions récidivantes. Dans les autres cas, les méthodes alternatives sont à privilégier en raison de la complexité de cette technique et des nombreuses complications possibles (à court ou à long terme). Si ces interventions ont échoué ou sont impossibles, une urétrostomie trans- ou antépubienne constitue une alternative de secours.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...