Le point Vétérinaire n° 246 du 01/06/2004

CARDIOLOGIE CANINE

Éclairer

NOUVEAUTÉS

Caroline Léger

43, avenue du Chemin-Vert
95290 L’Isle-Adam

Lors d’insuffisance mitrale, le calcul du volume régurgitant par la méthode PISA en mode Doppler permet d’évaluer le stade de décompensation cardiaque.

Lors d’insuffisance mitrale, l’un des déterminants majeurs de la dilatation atriale, donc de la survenue des symptômes de l’insuffisance cardiaque congestive, est le degré de sévérité de la régurgitation [4]. Chez l’homme et chez le chien, les individus atteints de régurgitation sévère présentent une morbidité et mortalité élevées. Il apparaît donc essentiel de parvenir à une quantification fiable et précise du volume régurgité dans l’atrium gauche.Estimation de la sévérité de la régurgitation Les méthodes semi-quantitatives (cartographie du jet régurgitant, etc.), qui sont ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK