Le point Vétérinaire n° 246 du 01/06/2004

DÉFAUT D’INFORMATION

Pratiquer

LÉGISLATION

Philippe Tartera

6 impasse Salinié, 31100 Toulouse

Le vétérinaire aurait dû avertir la propriétaire d’une jument en pension que l’échographie transrectale pouvait être assortie d’un risque fatal.

1. Les faits. Lacération rectale fatale Mme Éleveuse place dans un haras la jument poulinière dont elle est propriétaire, en vue de la faire reproduire. Après que la jument a été saillie et afin de vérifier son état de gravidité, le Dr Véto pratique une “fouille manuelle”, suivie d’un examen échographique par voie rectale, en présence du directeur du haras. Une contraction de la paroi rectale provoque sa déchirure. Cette déchirure s’étend et entraîne une péritonite aiguë, puis la mort de ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...