Le point Vétérinaire n° 246 du 01/06/2004

MALADIES INFECTIEUSES FÉLINES

Se former

CONDUITE À TENIR

Peggy Binaut*, Caroline Zoller**


*Clinique vétérinaire Foch
38, avenue Foch
34500 Béziers
**Clinique vétérinaire Foch
38, avenue Foch
34500 Béziers

L’accumulation de critères diagnostiques et l’aspect du liquide d’épanchement orientent vers une suspicion de PIF. Il n’existe pas de traitement qui puisse guérir l’animal.

Résumé

Les étapes essentielles

Étape 1 : Étude de l’anamnèse

- sources d’infection

- co-infection avec le virus FeLV

- âge de l’animal

Étape 2 : Accumuler les critères diagnostiques

- sérologie

- PCR

Étape 3 : Choisir les examens complémentaires selon l’aspect de l’épanchement

- analyse du liquide d’épanchement

- analyse hématologique et biochimique

- examen histopathologique

Étape 4 : Les difficultés du traitement

- symptomatique

- immunosuppresseur

- immunomodulateur

La péritonite infectieuse féline (PIF) est une affection à médiation immune, induite par l’infection systémique d’un coronavirus (voir la FIGURE “Pathogénie proposée de la PIF”), qui induit l’inflammation de plusieurs séreuses (polysérite).Première étape : étude de l’anamnèse • La plupart des infections par le virus de la PIF sont probablement dues à l’ingestion de particules virales, mais la transmission par aérosol, par les urines, par le matériel ou par personne interposée est également possible. • De nombreux chats atteints de PIF sont co-infectés par le ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK