Le point Vétérinaire n° 245 du 01/05/2004
 

COMPORTEMENT DU CHIEN

Pratiquer

CAS CLINIQUE

Édith Beaumont-Graff

Clinique vétérinaire
145, route d’Avignon
30000 Nîmes

Les troubles de la relation entre deux ou plusieurs animaux sont un motif de consultation qui doit inciter à réaliser un examen clinique et comportemental de chacun des protagonistes.

Résumé

Deux dobermanns (une femelle et son fils) sont présentés en consultation pour des troubles de la cohabitation qui s’aggravent. Les résultats des examens cliniques et comportementaux des deux chiens permettent d’établir un diagnostic de sociopathie intraspécifique, qui s’exprime surtout sous la forme d’agressions de type hiérarchique du mâle envers la chienne. Un syndrome de privation, susceptible d’aggraver la situation, est en outre suspecté chez le mâle. Les facteurs dont le pronostic dépend (stade de la sociopathie, environnement, risque potentiel, réceptivité et motivation des propriétaires, etc.) sont favorables et un traitement comportemental est mis en place. Il vise principalement à renforcer le statut de dominant régulateur des propriétaires et à laisser les chiens établir une hiérarchie entre eux, sans interférer. Pour le cas décrit, les mesures instaurées ont résolu les troubles.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...