Le point Vétérinaire n° 245 du 01/05/2004

TECHNIQUES CHIRURGICALES DE BASE CHEZ LES RUMINANTS

Pratiquer

EN IMAGES

Arnaud Bohy

Le Grand chemin n° 14, 71360 Épinac

Efficacité, esthétique, et aspect pratique sont les trois éléments à considérer, dans cet ordre, lors de suture de la peau d’un bovin ou d’un ovin.

Comme en chirurgie canine, les sutures cutanées sont une sorte de signature pour le praticien rural. Un grand soin doit donc être apporté à leur réalisation. Efficacité et esthétique sont intimement liées pour ce geste quotidien de la pratique rurale. Différentes options peuvent être choisies par le praticien. Elles sont évoquées dans cet article par ordre décroissant de préférence, en précisant à chaque fois les indications éventuelles, les avantages et les inconvénients.
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...