Le point Vétérinaire n° 245 du 01/05/2004
 

OPHTALMOLOGIE CANINE ET FÉLINE

Éclairer

NOUVEAUTES

Vincent Cerclet

662, avenue de la Justice de Castelnau
34090 Montpellier

Pour préparer une intervention chirurgicale, un fond d’œil ou traiter une uvéite, l’insert est une alternative intéressante aux collyres mydriatiques.

En ophtalmologie vétérinaire, différentes situations nécessitent l'obtention d’une mydriase : mydriase préalable à un examen du fond d’œil, intervention chirurgicale (chirurgie du cristallin), mydriase thérapeutique lors d’uvéites par exemple. Les molécules les plus couramment utilisées en ophtalmologie vétérinaire sont la phényléphrine, encore appelée néosynéphrine(1) (un sympathicomimétique), l’atropine et le tropicamide(1) (des anticholinergiques). La nécessité de pratiquer des instillations répétées chez des animaux peu coopératifs et/ou algiques entraîne un risque élevé de mauvaise observance d’un traitement. L’utilisation en ophtalmologie humaine d’un insert à libération lente ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous