Le point Vétérinaire n° 245 du 01/05/2004
 

ANTIBIOTHÉRAPIE AU TARISSEMENT CHEZ LA VACHE LAITIÈRE

Se former

EN QUESTIONS-RÉPONSES

Bernard Poutrel

Laboratoire de pathologie
infectieuse et immunologie, INRA, 37380 Nouzilly

Prônée dans le cadre de l’utilisation raisonnée des antibiotiques en élevage, la remise en cause du traitement systématique des vaches laitières au tarissement par des antibiotiques demande à être réfléchie.

Résumé

Dans le cas particulier des mammites chez les vaches laitières, les principes d’utilisation raisonnée des antibiotiques ne conduisent pas nécessairement à considérer le traitement systématique au tarissement par des antibiotiques comme un concept dépassé. En effet, ce traitement ne présente pas de risques d’antibiorésistance et constitue toujours une méthode simple et efficace de contrôle des infections mammaires. Le seul critère qui semble devoir être pris en considération pour une décision soit en faveur d’un traitement systématique, soit en faveur d’un traitement sélectif, voire en faveur de l’absence de traitement, est le calcul du rapport coût/bénéfice pour l’éleveur. Cette donnée est toutefois difficile à établir. Pour cela, le niveau d’infection du troupeau au moment du tarissement et les risques de nouvelles infections, pour autant qu’ils puissent être correctement estimés, sont les facteurs essentiels à prendre en considération.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...