Le point Vétérinaire n° 244 du 01/04/2004
 

PATHOLOGIE RESPIRATOIRE DES RUMINANTS

Se former

COURS

Céline Falcy*, Yves Millemann**, Renaud Maillard***, Bruno Polack****


*Clinique vétérinaire,
27520 Bourgtheroulde
**Pathologie du bétail
***Parasitologie, ENVA,
7, avenue du Général De Gaulle,
94704 Maisons-Alfort Cedex

De nombreuses techniques sont utilisables pour compléter l’examen clinique lors d’affections respiratoires chez les ruminants. La connaissance de leurs particularités respectives permet de préciser leurs indications.

Résumé

Deux techniques d’imagerie médicale peuvent être utilisées lors d’affections respiratoires chez les bovins : la radiographie, difficile à mettre en œuvre chez les bovins adultes et dont les possibilités d’investigation sont limitées, et l’échographie, surtout pour les affections pleurales. Plusieurs techniques invasives permettent de recueillir des échantillons (sécrétions nasales, épanchement pleural, tissu pulmonaire, liquide trachéobronchique ou broncho-alvéolaire) qui seront soumis à divers examens de laboratoire. Des examens cytologiques, bactériologiques, virologiques (isolement viral) et histologiques peuvent alors être demandés en fonction des hypothèses diagnostiques à explorer. Les techniques biomoléculaires (amplification génique) et sérologiques sanguines représentent des compléments utiles pour le diagnostic virologique. L’examen coproscopique est en outre intéressant pour le diagnostic des strongyloses pulmonaires.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...