Le point Vétérinaire n° 243 du 01/03/2004
 

PV

ANTIBIOTHÉRAPIE RESPIRATOIRE BOVINE ET PORCINE

Éclairer

NOUVEAUTÉS

Éric Vandaële

Une injection = neuf à quinze jours d’efficacité. La tulathromycine, macrolide de la nouvelle classe des triamilides, réussit le pari d’une extrême temps-dépendance.

Il existe de nombreux antibiotiques injectables destinés au traitement des infections respiratoires des bovins et des porcins. Pourtant, dans ce domaine, la tulathromycine (Draxxin®) constitue une innovation. Car elle permet, à l’aide d’une seule injection d’un faible volume d’une solution aqueuse (2,5 ml/100 kg), de maintenir des concentrations efficaces pendant neuf à quinze jours chez les bovins et cinq à quinze jours chez les porcins. Jusqu’à présent, les formulations longue-action ne dépassaient pas 48 à 72 heures, parfois 96 heures. En outre, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous