Le point Vétérinaire n° 243 du 01/03/2004
 

EXAMENS COMPLÉMENTAIRES LORS DE MALADIE MÉTABOLIQUE

Pratiquer

EN IMAGES

Raphaël Guatteo

AERC, Médecine des animaux d’élevage, École nationale vétérinaire de Nantes

Le prélèvement de jus de rumen sur un échantillon de bovins d’un élevage permet, à moindre frais, de diagnostiquer l’acidose sub-clinique.

Le prélèvement de jus ruminal chez les bovins est réalisé dans le but de mettre en évidence une acidose ruminale aiguë, et surtout subaiguë [1, 4, 5]. L’acidose ruminale subaiguë est une maladie courante, notamment en élevage laitier. Ses signes cliniques sont rarement nettement visibles et ne sont pas pathognomoniques. La mesure du pH ruminal est alors indiquée TABLEAU “Signification des différentes caractéristiques du jus de rumen prélevé”. Les signes qui doivent conduire à suspecter une acidose sont : des boiteries ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...