Le point Vétérinaire n° 243 du 01/03/2004
 

ÉCHOGRAPHIE DU CHIEN

Pratiquer

IMAGERIE

Françoise Roux

École vétérinaire de Nantes
Atlanpôle - La Chantrerie
BP 40706
44307 Nantes Cedex 3

La maladie mitrale est une affection à composante héréditaire chez le cavalier king Charles. Son dépistage, imposé par le club de race, fait appel à l’échocardiographie.

Résumé

L’éradication de la maladie mitrale du cavalier king Charles ne sera possible qu’en éliminant de la reproduction les chiens atteints. C’est pourquoi le club de race propose un dépistage des géniteurs qui est fondé sur l’échocardiographie. Un vétérinaire “lecteur officiel” interprète l’image et donne un stade échographique. En fonction de son stade et de son âge, le chien est déclaré “accepté” ou “refusé” pour la reproduction et/ou pour l’homologation au titre de champion. À ce jour, seuls les éleveurs signataires de la charte de qualité du club s’engagent à dépister leurs géniteurs avant la mise à la reproduction.

Le cavalier king Charles (CKC) est une race prédisposée à la maladie mitrale [4]. Cette affection consiste en une dégénérescence de la valve mitrale, avec une désorganisation des fibres et une prolifération du tissu conjonctif qui évolue vers la fibrose de la valve mitrale [3]. Elle peut survenir précocement, dès l’âge de deux ans et même avant, d’où l’intérêt d’un dépistage à l’âge de dix-huit mois. Elle a une composante héréditaire. Une étude a montré que 86 % de la descendance de ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous